Le Conseil fédéral annonce que les premières mesures visant à freiner la hausse de l’assurance obligatoire des soins (AOS) entrent en vigueur le 1er janvier 2022. Le législateur prévoit une disposition transitoire de deux ans pour mettre en place l’organisation tarifaire national.